Retrouver une vie d’enfant après une vie de soldat en République Centrafricaine

Depuis plus de deux décennies, la RCA fait face à une situation politique et sociale tumultueuse. En 2012, des tensions intercommunautaires provoquent une insécurité générale. On estime à plus de 2 millions les personnes affectées, dont la moitié sont des enfants.

En juillet 2014, plus de 6 écoles sur 10 étaient fermées. En avril 2016, on estime que les trois quarts des écoles sont fonctionnelles, avec de grandes disparités dans les zones affectées par l’insécurité (certaines écoles sont fermées depuis 3 ans).

Mais quelle y est la qualité de l’éducation? La violence et les tensions intercommunautaires se reproduisent souvent dans le milieu scolaire. Les filles et garçons associés aux forces et groupes armés (souvent appelés enfants soldats) ou appartenant à des familles liées à ceux-ci ont du mal à s’intégrer à l’école. Dans ce contexte de crise oubliée, Plan Belgique tente de rétablir les services d'éducation de base et facilite le retour à la vie normale des enfants les plus affectés par le conflit.

République Centrafricaine: réinsertion des enfants soldats

En juin 2016, Plan Belgique a permis à 160 enfants soldats de retrouver le chemin de l’école ou une famille d’accueil

Résultats de Plan Belgique
  • 270 membres de 30 associations de parents et d’enfants reçoivent une formation sur la culture de la paix.
  • 27 salles de classe et leurs sanitaires sont réhabilités dans 9 écoles primaires.
  • 50 enseignants bénéficient de bourses d’études et de recyclage.
  • 101 ‘enfants soldats’ commencent une formation professionnelle (15 filles et 86 garçons) en menuiserie, couture, pâtisserie… tandis que 60 autres sont réintégrés à l’école.
  • 60 familles d’accueil sont identifiées et préparées à accueillir ces enfants. 
Impact de la Coalition internationale Plan
  • 26 écoles sont réhabilitées dans la région de l’Ouham et à Bangui.
  • Près de 4.000 enfants fréquentent les espaces d’accueil pour enfants et participent aux activités récréatives dans les camps de déplacés à Lobaye et Bangui.
  • 62 enfants séparés de leur famille la retrouvent grâce à l’équipe locale de Plan à Lobaye.
  • Une campagne de sensibilisation de grande ampleur est organisée sur l’importance de l’école après un conflit armé.
Financement

Ce projet est cofinancé par les donateurs fidèles de Plan Belgique et de Plan International Irlande et par UNICEF.

UNICEF

En juin 2016, Plan Belgique a permis à 160 enfants soldats de retrouver le chemin de l’école ou une famille d’accueil. Copyright: Plan