Des centaines de mineurs échappent au travail des enfants en Bolivie

La loi bolivienne interdit le travail régulier des enfants depuis 2014. Cependant, ils sont autorisés à travailler en tant qu’indépendants.

Pour faire face à un contexte socioéconomique difficile, nombreux saisissent cette opportunité – parfois dès l’âge de 10 ans – au détriment de leur scolarité. Dans les communes d’El Torno et Santa Cruz, Plan a démarré en avril 2012 un projet de prévention du travail des enfants. Pour les moins de 14 ans, la priorité était le soutien scolaire. Pour les plus de 14 ans, nous nous sommes concentrés sur la formation professionnelle. Le projet s’est achevé en avril 2016.

Bolivie: lutte contre le travail des enfants

En 2016, Plan Belgique a permis à 942 enfants et adolescents de fréquenter régulièrement l’école ou de suivre une formation professionnelle en Bolivie

Résultats 2016
  • 590 enfants de moins de 14 ans et 352 adolescents fréquentent l’école ou suivent une formation professionnelle de manière régulière.
  • 25.186 enfants et adolescents connaissent leurs droits et savent les défendre.
  • 928 familles et 340 professeurs suivent activement l’évolution des enfants et adolescents et sont impliqués dans les cours de remédiation.
  • Un service d’orientation et d’encadrement pour les enfants et les adolescents a été mis en place à El Torno. Un service similaire sera bientôt disponible à Santa Cruz.

Comment y sommes-nous parvenus?
  • Le don de matériel et de livres scolaires.
  • L’apprentissage d’un métier manuel pour les adolescents.
  • Des activités de sensibilisation pour les enfants, les enseignants et les parents des 43 écoles impliquées.
  • La concertation avec les diverses institutions d’appui à la jeunesse et les autorités communales.
  • L’information du grand public, notamment par les jeunes eux-mêmes.
  • L’appui de SEPA, un centre d’étude expérimenté en droits de l’enfant et soutien aux enfants travailleurs des rues à Santa Cruz.

Financement

Ce projet est cofinancé par la Coopération belge au développement et par les donateurs particuliers de Plan Belgique.

DGD

En 2016, Plan Belgique a permis à 942 enfants et adolescents de fréquenter régulièrement l’école ou de suivre une formation professionnelle en Bolivie. Copyright: Vassil Anastosoff

 J'habite seul. J’effectue des travaux de nettoyage pour subvenir à mes besoins. L’équipe de Plan m'a fait comprendre qu'étudier est capital si je veux trouver un bon travail un jour. Plus tard, j'aimerais être médecin.

Johnny, jeune Bolivien de 17 ans