Les enfants font entendre leur voix au sein des administrations communales béninoises

Les services publics béninois sont souvent mal équipés et les fonctionnaires qui y travaillent sont peu ou mal formés à leur rôle citoyen. Conséquences: la négligence et la corruption. Et les droits de l’enfant au bas de la liste des priorités.

Dans les régions du Zou, de l’Atacora et du Couffo, Plan Belgique, en collaboration avec son partenaire local Social Watch, forme les jeunes à revendiquer le respect de leurs droits au sein de l’administration depuis avril 2014. Ils sont de plus en plus écoutés et appréciés en tant qu’acteurs du développement de leur village. Il est prévu d’inviter les hommes et les femmes politiques du Bénin à s’engager davantage à leurs côtés, pour renforcer leur leadership naissant.

William Agoungnon, responsable régional du Département Economie, commerce et tourisme

En 2016, 760 enfants formés par Plan Belgique et son partenaire local veillent à l’application de leurs droits au sein de l’administration communale

Résultats 2016
  • 760 enfants et jeunes sont formés et actifs au sein de clubs de promotion des droits de l'enfant.
  • Dans chaque commune où se déroule le projet, un ‘Conseil consultatif communal des enfants' participe à l’élaboration des plans de développement et veille à ce que les droits des enfants y soient inscrits.
  • Les communes cherchent les moyens pour financer les demandes des enfants. Des avancées sont enregistrées dans le domaine de l’accès à l’eau et de l’état civil.
Comment y sommes-nous parvenus?
  • La participation des représentants des clubs de jeunes à divers organes de concertation communaux.
  • Le soutien aux organisations locales formées à la participation civique et au plaidoyer en faveur des droits de l'enfant.
  • Une meilleure gestion des budgets et le coaching du personnel dans les communes participantes.
  • L'échange de connaissances et de bonnes pratiques entre les communes participantes, totalisant 190.000 habitants.
Financement

Ce programme est cofinancé par l'Union européenne et les donateurs fidèles de Plan Belgique.

Ce programme bénéficie du soutien de la coopération belge au développement.

En 2016, 760 enfants formés par Plan Belgique et son partenaire local veillent à l’application de leurs droits au sein de l’administration communale. Copyright: Plan/Titus Simoens

Grâce à l’initiative de Plan International, la commune de Boukoumbé a réussi une réforme inattendue. C’est le résultat d’efforts collectifs dont nous nous réjouissons. 

William Agoungnon, responsable régional du Département Economie, commerce et tourisme