Nos programmes en Belgique

Parce que les droits de l’enfant sont universels, nous agissons aussi en Belgique. Nous sensibilisons le grand public grâce à nos campagnes et activités régionales, collaborons avec les écoles, les médias et les décideurs politiques.

Une campagne qui ouvre le débat sur les mariages d’enfants…

Le deuxième volet de notre campagne ‘Stop aux mariages d’enfants’ provoque de vives réactions dans notre petit pays! Deux courts-métrages où nos Ambassadeurs bénévoles, Koen Wauters et Marie Gillain, marient leur propre fille, sont vus par 620.000 personnes sur Youtube et Facebook. La campagne fait mouche en Belgique, mais aussi en France, en Suisse et aux Pays-Bas. Le but: créer l’identification à une problématique complexe et sensible. Un pari ambitieux… mais la mise en scène fonctionne.

Le buzz est créé par les adolescents et jeunes adultes, les sympathisants, les donateurs, les responsables politiques, nos partenaires du développement… La presse n’est pas en reste: plus de 150 brèves, articles de fonds et émissions-débats sont diffusés dans la semaine du 11 octobre, Journée internationale de la fille. Le thème de la campagne, qui englobe nos objectifs de sensibilisation, de marketing et de plaidoyer, est interpelant.

La presse nous accompagne en Zambie pour illustrer le recul du mariage d’enfants dans le pays, avec la contribution de Plan. Lieve Blancquaert, appuyée par nos collègues locaux, documente la situation préoccupante qui perdure au Népal, où 1 fille sur trois est mariée avant 18 ans; plus de 900.000 spectateurs de la VRT ont été informés grâce à ce reportage.

…et influence les politiques

Le 11 octobre 2015, Journée internationale de la fille, Plan Belgique remet au Vice-Premier ministre Alexander De Croo un Manifeste qui demande au gouvernement belge de renforcer la lutte contre les mariages d’enfants dans ses 14 pays partenaires. Nos revendications sont soutenues par plus de 20 organisations de la société civile belge, membres de Girls not Brides, une coalition récemment créée en Belgique sous notre impulsion.

En 2016, l’attention accordée aux droits des filles dans la note politique ministérielle de 2015 se traduit par des actes concrets: le gouvernement libère 2 millions d’euros pour soutenir la lutte contre les mariages d’enfants et les grossesses précoces menée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) au Niger et au Burkina Faso. Plan Belgique reçoit des subsides pour réduire le mariage forcé au Niger. En juin, nous nous rendons sur place en compagnie des parlementaires belges Gwenaelle Grovonius (PS) et Nele Lijnen (VLD) et rencontrons leurs homologues pour envisager l’évolution du cadre légal en faveur de l’égalité des droits des filles.

Quelques semaines plus tard, M. De Croo se rend à Niamey pour signer le programme de coopération 2017-2020 et découvre nos activités contre les mariages d’enfants dans la région de Dosso. En outre, nous collaborons avec AWEPA, une association de parlementaires européens, pour faire évoluer les cadres légaux d’Afrique vers l’égalité des genres.

Un engagement social contre l’injustice

Nos volontaires ont organisé près de 117 activités dans toute la Belgique, récolté 100.496,35€ et sensibilisé plus de 33.000 personnes lors des festivals d’été et d’autres événements culturels fédérateurs, dans leur ville ou leur commune. Les Urban Trails, en collaboration avec Golazo, continuent de remporter un franc succès en faveur des droits des filles et de l’égalité des genres. Les bénévoles de Plan Belgique,  grâce à leur motivation et leurs talents, créent une véritable dynamique nationale sur le thème de la campagne ‘Stop au mariage d’enfants’ et engagent de plus en plus de jeunes adultes parmi le grand public.

Droits de l’enfant à l’école, au musée et au ciné

Le 20 novembre,  à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, Plan Belgique lance un concours vidéo ouvert à toutes les écoles du pays. Le principe: réaliser un film sur les droits de l’enfant et exercer son droit à l’expression grâce au dessin, à la chanson, au théâtre ou à la poésie. L’école communale de l’Avaleresse et l’école Go! Flora sont déclarées les plus créatives par les enfants et remportent un atelier créatif à la maison ABC de Bruxelles.

Avec nos partenaires, nous accompagnons 7 écoles primaires et 2 établissements secondaires labellisés ‘Ecoles des Droits de l’Enfant’ ou en route vers ce titre. En outre, Plan Belgique sensibilise 1.258 enfants de 9 à 12 ans au Musée des jouets de Malines avec le projet ‘Speelvogel’, tandis que le site éducatif www.ecoledroitsenfant.be est visité par 22.000 enseignants qui y téléchargent ou commandent du matériel pédagogique. En 2016, il s’enrichit de matériel pour le secondaire avec le dossier pédagogique ‘Difret’, inspiré du film du même titre sur le thème du mariage d’enfants en Ethiopie. Il est préparé par les jeunes du Youth Board, qui participent à sa projection dans dix villes de Belgique et mobilisent leurs pairs. Nous avons également organisé avec notre partenaire BDO une projection à Bruxelles à laquelle ont assisté deux écoles, soit près de 200 élèves.

Les jeunes en action, avec le soutien de Brussels Airlines

Cette année, avec le soutien de B.foundation, la fondation de SN Brussels Airlines, quatre jeunes sportives - Aline, Zoé, Marlies et Line – se lancent dans le projet ‘Girls Run The World’. Pendant deux mois, Plan les forme aux thématiques du développement et de l’égalité des chances pour les filles. En avril, elles s’envolent au Bénin, où elles rencontrent les jeunes adolescentes de l’Atacora qui voient leur leadership et leur confiance en elles renforcés grâce à la pratique du football. Motivées plus que jamais à s’engager pour les droits des filles, elles participent le 23 mai à la course ‘Fisherman’s Friend Strongman Run’ à Anvers. Durant ce parcours d’obstacles de 18 kilomètres, elles démontrent que les filles peuvent relever le défi sportif le plus difficile de Belgique. Elles récoltent 5.200 euros grâce à leur action lancée sur Superplan, notre plateforme de crowdfunding. Les jeunes ambassadrices remettent au projet un montant supplémentaire de 5.570 euros collecté par les employés de SN Brussels Airlines grâce à l’initiative ‘Together We Care’. Un très bel exemple de solidarité et de partenariat. En savoir plus sur notre projet au Bénin

Marlies, une des jeunes ambassadrices belges du projet

"Ces jeunes filles béninoises aspirent à devenir médecins, philosophes et footballeuses professionnelles. J’ai même rencontré, qui sait, la future présidente du pays!"

Brussels Airlines

Copyright: Plan

Je sais que sous d’autres latitudes, dans d’autres circonstances, ma fille serait peut-être déjà mariée, voire même enceinte. Tourner ce spot avec elle a été une manière d'éveiller sa conscience et de la faire participer activement à ce combat contre les mariages d'enfants.

Marie Gillain, ambassadrice volontaire de Plan Belgique
Video